Ève Lomé

Journal extime

Poli par le sel et le ressac

Poli par le sel et le ressac {JPEG}

Poli par le sel et le ressac {JPEG}

Et pour moi c’est ça la Grèce : c’est un pays où tout est vrai, où tout est faux, mais qu’importe ! l’important c’est que l’on parle de choses merveilleuses, d’un endroit où les hommes parlaient avec les dieux à travers une faille dans la terre que l’on appelait le nombril du monde... et puis d’un coup, on le voit ! Il y a un sanctuaire visible en vrai ! La distance est tenue entre la fiction et la réalité, l’imaginaire et l’histoire.
Isabelle Cervellin-Chevalier

Publié le 8 avril 2021

/ /