Ève Lomé

Journal extime

Culte de la nuance lanugineuse

Culte de la nuance lanugineuse

Diane, Séléné

Diane, Séléné, lune de beau métal,
Qui reflète vers nous, par ta face déserte,
Dans l’immortel ennui du calme sidéral,
Le regret d’un soleil dont nous pleurons la perte.
Ô lune, je t’en veux de ta limpidité
Injurieuse au trouble vain des pauvres âmes,
Et mon cœur, toujours las et toujours agité,
Aspire vers la paix de ta nocturne flamme.

Jean de la Ville de Mirmont

Publié le 21 août 2021

/ /