Ève Lomé

Journal extime

Une soudaine envie de neige

Une soudaine envie de neige

Il n’y a pas de ciel plus clair et plus pur qu’au milieu de l’hiver. il n’y a pas d’odeur plus parfumée que celle de la neige fraîchement tombée sur les branches des sapins. Il n’y a pas de silence plus parfait que celui d’une nuit étouffée sous les flocons d’un début de tempête. J’aime cette saison parce que les choses y sont claires. On sait exactement ce qui se passe dans les bois quand tout est blanc. La moindre forme de vie laisse une trace. Les branches sans feuilles permettent de voir clairement les corneilles en haut des cimes. Les rivières sont des routes pour s’enfoncer au plus profond de l’inconnu. On n’est pas emmêlé dans les broussailles, on file droit. C’est une sensation de fuite qui n’est possible que dans la neige, sous la lune qui éclaire comme en plein jour.

Taqawan, Éric Plamondon

Publié le 6 mars 2018

/ / / /