Eve Lomé

Journal extime

Accueil > Photaphorismes > Une inédite sévérité

Une inédite sévérité

Publié le 21 décembre 2016

Une inédite sévérité

Quand, devant l’inédit, j’ai pu être tentée de rabattre l’inconnu sur le connu, la perplexité sur les certitudes, le composite sur « mes » questionnements intellectuels localisés, les fracas du monde sur mon nombril cognitif. ... Ne peut-on penser en même temps les possibilités émancipatrices et les risques régressifs, en nous confrontant aux contradictions et aux rugosités du réel ? Á la fin d’Humanisme et terreur (1947), Maurice Merleau-Ponty notait pourtant que « Le monde humain est un système ouvert ou inachevé et la même contingence fondamentale qui le menace de discordance le soustrait aussi à la fatalité du désordre et interdit d’en désespérer ». ... Pour Merleau-Ponty, parler d’« adversité » signifie « qu’on ne peut pas séparer nos opérations de liberté de ce fond sur lequel elles s’exercent et qui, de temps à autre, se dérobe, se dérobe à nos prises »

Philippe Corcuff sur le site AOC (Analyse Opinion Critique), 28 janvier 2019

Tags : / /