Eve Lomé

Journal extime

Accueil > Photaphorismes > Une inédite sévérité

Une inédite sévérité

Publié le 21 décembre 2016 dans , ,

Quand, devant l’inédit, j’ai pu être tentée de rabattre l’inconnu sur le connu, la perplexité sur les certitudes, le composite sur « mes » questionnements intellectuels localisés, les fracas du monde sur mon nombril cognitif. ... Ne peut-on penser en même temps les possibilités émancipatrices et les risques régressifs, en nous confrontant aux contradictions et aux rugosités du réel ? Á la fin d’Humanisme et terreur (1947), Maurice Merleau-Ponty notait pourtant que « Le monde humain est un système ouvert ou inachevé et la même contingence fondamentale qui le menace de discordance le soustrait aussi à la fatalité du désordre et interdit d’en désespérer ». ... Pour Merleau-Ponty, parler d’« adversité » signifie « qu’on ne peut pas séparer nos opérations de liberté de ce fond sur lequel elles s’exercent et qui, de temps à autre, se dérobe, se dérobe à nos prises »

Philippe Corcuff sur le site AOC (Analyse Opinion Critique), 28 janvier 2019

Une inédite sévérité