Ève Lomé

Journal extime

Se fuir

Se fuir

J’avais abandonneé la charge de la réalité pour fuguer vers une irréelle destination. Comme tous les fugitifs, je me persuadais que je serais bientôt de retour. En attendant, je me fondais dans cette grande ville qui sans cesse recyclait des multitudes de vies, j’avancais en rythme avec la foule mouvante, tentant de m’en sortir avec mon lots d’espoirs et de remords.

D’après Les accommodements raisonnables, Jean-Paul Dubois

Publié le 17 octobre 2016

/ /