Ève Lomé

Journal extime

Plus loin s’en vont les secrets

Plus loin s'en vont les secrets.

Dès que Darius se vit en possession de Babylone, il fit enlever les cent portes et abattre les murailles de cette superbe ville, pour la mettre hors d’état de se révolter dans la suite, [Rollin, Hist. anc. Œuvr. t. III, p. 73, dans POUGENS]

- Eh bien, supposons que vous n’ayez pas payé votre loyer depuis des semaines. Le propriétaire des murs vous met à la rue II vous dit : « Prenez la porte ! ». Qu’est-ce que vous faites ?
Je lui dis :
- Je la prends... et avec son chambranle !
(Parce que, sans chambranle, une porte ne peut ni s’ouvrir ni se fermer, je vous le signale. Si vous prenez la porte, il faut emporter le chambranle avec !) Bref ! Je prends la porte avec son chambranle et je sors dans la rue.
Le spectateur :
- Et alors ?
Je dis :
- Et alors, arrivé au milieu de la rue, je pose ma porte...
Il me dit :
- Et alors ?
- J’ouvre la porte. Je sors dans la rue. Je prends l’air... Je fais quelques pas pour me dégourdir les jambes... Et comme le temps est à la pluie, je rentre. Je repasse le pas de la porte... et je me retrouve à la rue. Je dis : Tiens ? J’ai dû faire une fausse manoeuvre. Je ressors dans la rue. Je reprends l’air... le même... Je refais quelques pas pour me dégourdir les jambes... les mêmes ! Et comme le temps est toujours à la pluie, je rentre. Je repasse le pas de la porte... et je me retrouve dans la même rue.
LA PORTE Raymond Devos

Publié le 4 janvier 2017

/ /