Ève Lomé

Journal extime

Once upon no time

Once upon no time

Once upon no time

« Immoraliste... oui je le suis mais je ne m’en »flatte« pas, je vous assure... Je n’ignore pas ce qu’on pense de ma vie souvent, vous savez... Mais vous ne savez pas ceci sans doute : qu’il m’arrive d’en souffrir. Non pas de ce qu’on pense, bien sûr ! Mais de ce que cette vie dépende si totalement de moi, de moi seule, de mon seul jugement... J’en éprouve parfois un... vertige panique... Le ciel est vide, c’est vrai, mais on a beau le savoir, on ne s’habitue pas. On ne s’habitue pas à ce que nos actes n’aient aucun sens. Que les bons comme les mauvais engendrent au hasard les bienfaits ou la pestilence... Dieu est toujours, toujours muet... Nous n’avons, pour fonder le bien et le mal, que le sable mouvant des intentions... Rien ne vient nous guider... Elle soupira : »Ce n’est pas drôle tous les jours".

Les animaux dénaturés, Vercors

Publié le 9 septembre 2020

/