Ève Lomé

Journal extime

La vue, sens de l’évidence et de l’étendue

[EL] n’est pas devenue possible parce ce qu’on a regardé mieux et de plus près. Au sens strict, on peut dire [qu’elle] s’est ingéniée, sinon à voir le moins possible, du moins à restreindre volontairement le champs de son expérience. L’observation […] est une connaissance sensible assortie de conditions systématiquement négatives. Exclusion, bien sûr, du ouï-dire ; mais exclusion aussi du goût et de la saveur, parce qu’avec leur incertitude, avec leur variabilité, ils ne permettent pas une analyse en éléments distincts qui soit universellement acceptable. Limitation très étroite du toucher à la désignation de quelques oppositions assez évidentes (comme celle du lisse et du rugueux) ; privilège presque exclusif de la vue, qui est le sens de l’évidence et de l’étendue, et par conséquent d’une analyse partes extra partes admise par tout le monde. […] Et encore, tout n’est-il pas utilisable dans ce qui s’offre au regard : les couleurs, en particulier, ne peuvent guère fonder de comparaisons utiles. Le champ de visibilité où l’observation va prendre ses pouvoirs n’est que le résidu de ces exclusions : une visibilité délivrée de toute autre charge sensible et passée de plus à la grisaille. Ce champ, beaucoup plus que l’accueil enfin attentif aux choses elles-mêmes, définit la condition de possibilité de [EL], et de l’apparition de ses objets filtrés : lignes, surfaces, formes, reliefs.
[EL] parcourt un espace de variables visibles, EL, concomitantes, sans rapport interne de subordination ou d’organisation. […] La disposition fondamentale du visible et de l’énonçable ne passe pas par l’épaisseur du corps. […] Son importance ne tient pas essentiellement à ce que [elle] permet de voir, mais à ce qu’elle cache et à ce que, par cette oblitération, elle laisse surgir : elle dérobe l’anatomie et le fonctionnement, elle occulte l’organisme, pour susciter […] le visible relief des formes, avec leurs éléments, leur mode de dispersion, et leurs mesures. [Les photaphorismes] sont le livre aménagé des structures, l’espace où se combinent les caractères, et où se déploient les classements. […] Ce geste ne traduit pas une curiosité nouvelle pour un secret qu’elle n’aurait eu ni le souci, ni le courage, ni la possibilité de connaître. C’est bien plus gravement une mutation […].
D’après Michel Foucault, Les mots et les choses, 5, 3

Publié le 3 août 2017

/ /