Ève Lomé

Journal extime

L’œil se doit d’être nu pour accueillir

L'œil se doit d'être nu pour accueillir

La joie d’accéder à la lumière de l’intelligence est glacée par l’effroi du chercheur nocturne qui fouille les soubassements de l’être.
Gaspard, Melchior et Balthazar. Michel Tournier

Publié le 12 avril 2019

/ / / / / / /