Ève Lomé

Journal extime

Intransigeance de la jeunesse

Intransigeance de la jeunesse

Les taches de vieillesse m’ont toujours émue. Elles représentent pour moi l’expression d’un vécu. Elles portent en elles une expérience, une douleur, une joie, un espoir comblé ou frustré, un amour déchu, un amour heureux. Elles forment, avec les rides, la cartographie d’une vie bien remplie. Mais sa peau me révulsait. Je ne voyais pas le bras nu d’une femme de quatre-vingts ans, mais la patte d’une hyène cherchant de la compassion.

Je t’écris de Barcelone, Pilar Pujadas

Publié le 30 août 2020

/ /