Eve Lomé

Journal extime

Accueil > Photaphorismes > Faut-il échapper à la tristesse ?

Faut-il échapper à la tristesse ?

Publié le 19 novembre 2018

Faut-il échapper à la tristesse ?

« J’ai bien senti alors que j’allais partir en vapeurs douloureuses, que cette petite existence n’était qu’un déni de tristesse, un ramas d’échecs où j’avais beau tortiller tout sens l’œil toujours allait taper contre une muraille de frustrations. Tant de choses s’opposent dans le même être, tant de lâches souvenances, des vomissures pas expulsées totalement, des retenues à vous coincer tout le corps et le cœur. L’âme on en parle pas. Aussi arrive un jour où l’on sait que l’on ne changera plus, on le sent que la partie est jouée, tout nous le dit, les personnages grimaçants du ciné ont bien fini de nous faire rêver à un futur identique, ça viendra pas, les vieilles références du passé n’en sont plus, le passage s’est refermé. Plus que soi, ce que l’on est dans le silence des autres, faudra faire avec, et tout le reste de la route, la fin du voyage. »
Marin Tince, 2019

Tags : / / /