Ève Lomé

Journal extime

Conserve de mots

Conserve de mots 1

Conserve de mots 2

Conserve de mots 3

Conserve de mots 4

Conserve de mots précis et chatoyants capables d’enchanter le réel jusqu’à la métamorphose.
Mots révolutionnaires à chuchoter au creux des oreilles bienveillantes et capables d’accueillir les bouleversements affectifs.
Mélange de chants d’oiseaux et de mots d’amour perdus cueillis au petit matin entre les collines mouillées d’une campagne oubliée.
Mots précieux à ne pas mettre entre toutes les mains surtout celles qui font la sourde oreille.

La Grande droguerie poétique du Perwézien Dominique Maes jusqu’à mai 2017 au Musée Magritte. http://www.grandedrogueriepoetique....
Cette droguerie poétique n’est pas sans rappeler certains ready-made de Marcel Duchamp, comme l’Air de Paris qu’il avait capturé en 1919, repoussant les limites de l’art et interrogeant sur sa définition. Esthétiquement, on pense aussi à la fiole dans Alice au Pays des Merveilles sur laquelle il était inscrit « Drink me » qui interroge plutôt sur la véracité des étiquettes.

Publié le 28 mai 2017

/