Ève Lomé

Journal extime

À contre-cœur devenir chair

À contre-cœur devenir chair 2

À contre-cœur devenir chair 1

La communion de la chair représente le moment de vulnérabilité maximale, c’est dans cette vulnérabilité que la préférence de l’autre compte vraiment, c’est là que tout se joue.

Publié le 20 octobre 2018

/ / / / /